Ca y est, j’ai franchi le pas ! Comme je vous en parlais dans un article précédent, j’ai équipé ma Street Triple d’un top case ! Un super espace de rangement – bien qu’il puisse repousser certains « motards stylés » dont je faisais partie – demandant quelques petits aménagements pour devenir plus accueillant. Pour le moment, il ne s’agit rien de plus qu’une boîte en plastique étanche fixée à l’arrière de ma brêle. 😛

Voyons donc comment arranger cela…

C’est spartiate !

Les fabricants de top case ont fait des efforts pour rendre les lignes de leurs produits un peu moins tristes. Les formes sont arrondies pour éviter l’aspect « malle » fort peu esthétique… Les parties imitant l’aluminium apportent un certain modernisme et même – je me risque à l’écrire ! – une allure racée. En appuyant sur le bouton d’ouverture après avoir tourné la clé, je m’attends donc pas à découvrir un espace de rangement aussi dépouillé. Le mécanisme de fermeture transparaît. Des éléments facilitant le transport comme du rembourrage et des sangles sont aux abonnés absents.

Je me mets donc en tête d’améliorer ce Givi B33 (prix public de 99 € tout de même) bien trop spartiate à mon goût.

Un nid douillet ?

Le premier problème qui me vient à l’esprit pour ce « coffre » de moto concerne le maintien des objets que je vais y placer. Le motard français connaît bien les irrégularités parsemant le ruban routier : nids-de-poule, dos d’âne, joints de chaussée, etc. Ce sont autant d’occasions pour étaler son pique-nique, rayer un casque et casser les œufs qui viennent d’être achetés au supermarché.

En parcourant les forums et sites spécialisés pour trouver des idées afin d’améliorer le confort de mon top case, aucune information à ce sujet semble disponible (mis à part acheter un sac interne de top case). Je vais même solliciter des suggestions sans pour autant obtenir une réponse satisfaisante. Me voilà bien avancé !

Une chose est sûre, je dois pouvoir mettre la main sur un revêtement suffisamment épais permettant d’absorber les chocs. Pour cela, je me rends chez Castorama pour trouver un simple carré de mousse. Après renseignement, ils n’ont pas ce matériau basique en rayon ! Heureusement, une vendeuse va me conseiller de détourner l’usage d’origine de dalles acoustiques. Ces quatre pièces de 50×50 cm assez épaisses en mousse polyuréthane alvéolée vont me permettre d’avancer dans mon projet !

Pour y mettre des œufs !

Pendant ma recherche désespérée dans le magasin de bricolage cité ci-dessus, j’avais également acheté un rouleau de ruban adhésif double face afin de pouvoir fixer la dalle de mousse. Je n’en ai finalement pas eu besoin comme elle tient d’elle-même. En installant la dalle dans le top case, je me suis aperçu que les dimensions permettaient de recouvrir la totalité du fond et également une partie des côtés. Voilà qui est parfait et très simple à installer !

Pour avoir testé cette installation pendant plusieurs mois, c’est selon moi très satisfaisant ! Je peux désormais faire des courses sans abîmer mes produits et transporter des objets qui ne vont pas détériorer mon top case. Mon seul regret est dû au volume de chargement légèrement réduit à cause de l’épaisseur de la mousse.

Il me reste encore à trouver un système comparable aux sangles d’une valise de voyage pour maintenir les petits objets seuls et obtenir un top case au top !

Et vous, comment arrangez-vous votre top case ? Avez-vous de bonnes astuces à nous partager ?  🙂

✉️ Gardons le contact ! ✉️

Cher passionné, recevez les derniers articles d'Automotard dans votre boîte mail !